Un enjeu historique

Pour le second tour, deux options se présentent à vous :

Soit nous poursuivons la politique actuelle du tout béton, de la dégradation de Champigny, sans un centre-ville digne d’une ville de près de 80 000 habitants, sans diversité commerciale, sans sécurité puisque les communistes ont toujours refusé la création d’une police municipale. Résultat nous conservons un clan à la tête de notre ville ;


Soit nous offrons une nouvelle respiration démocratique à notre ville, avec la volonté clairement affichée d’améliorer notre cadre de vie. Nous profitons de l’opportunité du Grand Paris Express et des réserves foncières pour attirer de nouveaux emplois et créer de nouvelles richesses utiles pour nos services publics. La crise économique et sociale qui s’annonce doit nous pousser à totalement revoir notre approche pour le commerce local et disposer d’immeubles de bureaux adaptables aux évolutions des entreprises.

C’est à vous de choisir votre futur Maire, ne vous faites pas voler votre choix du premier tour.